World Day to Combat Desertification and Drought 2018: Smart Choices to Preserve our Land Skip to main content

World Day to Combat Desertification and Drought 2018: Smart Choices to Preserve our Land

Symbol: 
E/ESCWA/SDPD/2018/INF.2
Issued in: 
2018

The Arab region has limited land resources while it faces daunting challenges that include high population and urbanization growth rates, resource over-exploitation, diminishing water resources, decreasing biodiversity, land degradation and desertification and global warming to name a few. These challenges are adding pressure on the region’s land resources declining the per capita share of arable land by almost half during the last three decades. However, available land could decline further depending on the impact of climate change on temperatures and water resources, among other factors, which affect the productive capacity of soils.

Additionally, prevailing consumption patterns in the Arab region have negative impacts on land and water resources as they lead to the rapid depletion and/or degradation of these already scarce resources. Adopting responsible consumption patterns could help support the maintenance and improvement of the region’s fast depleting and degrading natural resources. Through smart consumption, smart shopping and smart decisions, it is possible to help improve land resources both through increased efficiency – more persons fed per unit of land – and through low and easily degradable waste generation. Enhanced land sustainability constitutes an indirect non-monetary investment in land.

Journée mondiale de la lutte contre la désertification et la sécheresse 2018 : solutions intelligentes pour la préservation de nos terres

La région arabe dispose de maigres ressources foncières et fait face à de graves problèmes. Les taux élevés de croissance de la population et d’urbanisation, la surexploitation des ressources, la diminution des ressources en eau, la décroissance de la biodiversité, la dégradation des terres, la désertification et le réchauffement climatique n’en sont pas des moindres. Ces défis augmentent la pression sur les ressources foncières de la région : au cours des trois dernières décennies, la superficie arable par habitant a pratiquement été divisée par deux. Les terres disponibles pourraient même diminuer davantage, en fonction de l’impact du changement climatique sur les températures et les ressources en eau, parmi d’autres facteurs affectant la productivité des sols.

Les modes de consommation actuels dans la région arabe ont des effets négatifs sur les ressources déjà rares en terre et en eau, dont ils entraînent la dégradation et l’épuisement rapides. Des modes de consommation responsables pourraient, au contraire, contribuer à maintenir, sinon améliorer, ces ressources. Des décisions intelligentes en termes de consommation et d’achat en amélioreraient l’efficacité : il y aurait un nombre plus élevé de personnes alimentées par unité de terre et une plus faible production de déchets, qui seraient en outre facilement dégradables. Le renforcement de la durabilité des terres constituerait un investissement indirect et non-monétaire dans ce type de ressources.